Retour aux solutions

Entraînement: Sportif va-nu-pieds

Le minimalisme le plus poussé

The Bare Foot Running Day, la journée mondiale des coureurs pieds nu, est un évènement à part. L’occasion pour les adeptes de la course minimaliste de faire parler d’eux et de vanter les bienfaits du sport pratiqué sans artifice. Décryptage par Sportips. 

Photo:©iStockphoto.com/spwidoff

Sportifs va-nu-pieds

Abebe Bikila, vainqueur du marathon de Rome en 2h15, pieds nus! Abebe Bikila, vainqueur du marathon de Rome en 1960 en 2h15’16. Crédit photo :running.es

Nous sommes en été, le temps est sec, la température clémente, je me trouve à proximité d’un terrain de foot et d’une piste d’athlétisme bien souple en tartan, une belle occasion de tester la course dite « minimaliste ». Muni d’un short, un tshirt et les pieds nus, je m’élance pour un footing sur le gazon du stade. Première impression, ma posture est différente, j’ai tendance à attaquer plus sur l’avant du pieds et moins sur le talon.

Il y a un temps d’adaptation, attaquer de la pointe ne se fait pas du jour au lendemain. Je sens que mes muscles, mes os à l’avant des pieds, mes tendons sont sollicités différemment que si je chaussais des baskets. Courir pied nu ne me fait pas courir plus vite, c’est juste une question de sensation d’équilibre. On apprécie souvent mieux chaque fois que l’on pose le pied au sol.

en savoir plus
masquer le menu de navigation