Retour aux solutions

Entraînement: Le mental ça se prépare

Un mental d'acier

Vous vous êtes entraîné durement pendant plusieurs semaines, physiquement vous vous sentez au top. Le jour de la compétition approche et une appréhension vous guette. Sportips a enquêté sur les solutions possibles. 

Photo: ©iStockphoto.com/diego_cervo

Le mental ça se travaille

mental_sport Le mental, ça se travaille! Crédit photo: © istockphoto.com/bowie15

Vous vous êtes entraîné durement pendant plusieurs semaines, physiquement vous vous sentez au top. Le jour de la compétition approche et une appréhension vous guette. Des « pensées négatives » surgissent : « je ne serai pas à la hauteur », « la concurrence est trop rude », « je ne sais pas si ma tactique sera la bonne »,… Votre peur de perdre, peur de décevoir votre entourage prend le dessus et génère un stress inattendu. Votre sommeil est également impacté. On se sent moins calme et des tensions parasites apparaissent. On perd le contrôle sur l’instant présent. Vous devenez apathique, agressif et nerveux et perdez l’influx nécessaire le jour de la compétition. Vous ne souffrez d’aucune maladie mentale mais vous prenez conscience de l’importance de la part du mental dans votre préparation et pour réussir votre performance. Dans cette période de baisse de confiance et de motivation, la préparation mentale pourra être très bénéfique.

en savoir plus
masquer le menu de navigation