Retour aux solutions

Bigorexie: Quand le sport devient une maladie

La bigorexie, un mal méconnu

Longtemps décriée et enfin reconnue par l’OMS, l’organisation mondiale de la santé, la dépendance au sport aussi appelée "bigorexie" n’est pas un mythe mais bien une réalité et pas uniquement chez les athlètes professionnels. Elle toucherait 10 à 15% des sportifs ayant une pratique intensive. Sportips a mené l'enquête. 

Photo:©iStockphoto.com/Ibrakovic

Quand faire du sport devient une maladie

sport_maladie Quand le sport se pratique à outrance. Crédit photo: © istockphoto.com/KyKyPy3HuK

Longtemps décriée et enfin reconnue par l’OMS, l’organisation mondiale de la santé, la dépendance au sport ou "bigorexie" de l'anglais "big" (grand) couplé au suffixe orexie rappelant l'addiction des culturistes à modeler leur corps à l'extrême est une tendance qui existe dans tous les sports. Le mal n’est pas un mythe mais bien une réalité et pas uniquement chez les athlètes professionnels. Elle toucherait 10 à 15% des sportifs ayant une pratique intensive. 

en savoir plus
masquer le menu de navigation